Le Lycée Bertrand d’Argentré dispose de quatre espaces d’exposition : l’Ancienne Chapelle, la salle du Manoir Boisjean, le self ainsi que le CDI. Il accueille dans le cadre du partenariat avec l’Artothèque de Vitré des expositions photographiques ou des résidences d’artistes. Il accorde une large place aux expositions élaborées par les élèves accompagnés par leurs enseignants. Chaque année, les élèves de l’Atelier de Photographie animé par Hervé Lambrecht lèvent le voile sur leurs productions.

Dans le hall du CDI du 14 mai au 6 juillet 2019

Inspiration
Une exposition des Terminales Littéraires

info document - JPEG - 239.4 ko

Inspiration , c’est d’abord l’aboutissement pour les Terminales L de rencontres variées avec la littérature, entre « Figures imposées » par le programme, et « Figures libres » découvertes au hasard des cafés littéraires qu’ils ont animés, et des « Jardins d’hiver », festival littéraire des Champs Libres auquel ils ont participé : Vassilis Alexakis, Inès Bayard, Adrien Bosc, Sorj Chalandon, Philippe Claudel, Marie Cosnay, Gaël Faye, Éric Fottorino, Laurent Gaudé, Maylis de Kerangal, Amélie Nothomb, Clélia Renucci, Thomas B. Reverdy, Leïla Slimani, Alice Zeniter, Delphine de Vigan, Éric Vuillard, et bien d’autres encore.

Magazine créé avec Madmagz.

À l’image d’un kaléidoscope, Inspiration fait osciller leurs représentations de la lecture. Les poses photographiques qu’ils ont imaginées témoignent de leur capacité à s’emparer des « cartes blanches » pour faire triompher leur créativité ; la variété des espaces investis, la richesse des postures et la place laissée au livre rendent souvent compte de cette alliance improbable entre sérieux et humour, pudeur et dévoilement, osmose et rupture… En miroir, leurs textes aux genres et tonalités variés nous plongent dans leurs souvenirs de lecteurs·rices. Ils font émerger des expériences sensibles avec les œuvres, soulignent leurs appropriations de mots d’auteurs, ou encore de « vécus » de personnages.

Cette exposition sera également visible aux Champs Libres en septembre 2019.
Delphine Morand, professeure de Lettres

***

Au CDI du 24 mai au 3 juin 2019

Images de guerre

L’exposition photographique « Images de guerre » a été réalisé par les élèves de 1re ES1. Elle est le fruit d’un travail qui a débuté en janvier 2019 en AP mais qui mêle des thématiques historiques « guerre froide et nouvelles conflictualités », civiques « les enjeux moraux et civiques de la société de l’information », « de la défense nationale à la défense de la paix dans le monde ».

Reza Deghati, portrait d'un réfugié Hutu, traumatisé par le génocide au Rwanda en 1994, 1996. - JPEG - 541.4 ko
Reza Deghati, portrait d’un réfugié Hutu, traumatisé par le génocide au Rwanda en 1994, 1996.

Cette exposition s’organise selon des aires géographiques précises : les continents où ont lieu les différents conflits ; et suit une temporalité qui s’échelonne de 1991 à nos jours.

En 1991, la chute du communisme et l’éclatement du bloc soviétique provoquent la fin de la guerre froide. La paix semble définitivement possible. La sécurité collective est assurée par l’Organisation des Nations unies qui retrouve ses prérogatives. Cependant, le vide laissé par cette guerre idéologique menée entre les deux Grands (Etats-Unis/URSS) est rapidement comblé par d’autres courants de pensée : nationalisme, islamisme… à l’origine de nouvelles conflictualités. Ces dernières mêlent des groupes divers et sont nés de causes souvent entremêlées et complexes (accès aux ressources, remise en cause des frontières, justifications ethniques et/ou religieuses…) rendant le monde instable et difficilement compréhensible. De nombreuses tensions, guerres éclatent sur tous les continents ; guerres dont les cibles privilégiées car stratégiques sont les populations civiles notamment les femmes et les enfants.

Les commentaires accompagnant les différentes photographies et issus d’un travail encadré par Mme Saillard, cherchent à rendre compréhensibles ces conflits et les conséquences visibles que l’on peut repérer dans notre espace proche : crise migratoire, repli identitaire, montée des populismes, remise en cause des valeurs et des principes des régimes démocratiques…

Laissez-vous guider à travers cette sélection de photographies, toutes réalisées par des journalistes professionnels dont le métier est de plus en plus difficile à réaliser.

Mme Maud Saillard - 1re ES 1

***

Dans l’ancienne chapelle et sur les murs du lycée du 20 mai au 5 juillet 2019

Déjà vu
14 photographies suspendues
A la croisée des temps, les temps de toujours et ceux du quotidien
Exposition de l’Atelier de photographie

info document - JPEG - 2.1 Mo

Le point de vue du photographe

Le collectif de l’atelier s’est constitué à partir du mois de septembre et la confiance est venue petit à petit, au fil des échanges et des sujets préparatoires. Lors de nos projections, nous sommes partis d’Oran avec Édouard Boubat, des décors de Jeff Wall, de l’Inde de Marc Riboud et de Sebastiao Salgado pour creuser la sensation de « scène », d’ancrage qui fait terre commune et sort commun aux présents. À la toute fin du mois de janvier, j’ai demandé à Stéphane Bigot de nous présenter, au lycée, des éléments de patrimoine. Il avait déniché une bonne quinzaine de lieux de double vie ; des lieux pensés à part entière à l’origine et puis investis par fonctionnalité et habitude. Le cœur des photos à venir se nicherait là : à la commissure des temps jalons et furtifs Chacun a fait son choix, a créé sa scène sur place. Restait à transposer le déjà-vu ailleurs et à retrouver le cœur de la photographie qui n’est pas centre mais point d’équilibre.

M. Hervé Lambrecht - Atelier de Photographie

info document - JPEG - 426.5 ko info document - JPEG - 193.6 ko

Les duos de photographie et leurs auteurs

"Retable int.” + “Retable ext.” : Jovan Hillion
"Préau int.” + “Préau ext.” : Félix Zoon
"Pilier int.” + “pilier ext.” : Jaouen Maignan
" Arbres int.” + “Arbres ext.” : Aude Derouané
"Pilotis int.” + “Pilotis ext.” : Emma Capitaine
"Béton int.” + “Béton Retable ext.” : Martin Nicaud
"Monolithe int.” + “Monolithe ext.” : Lemillia Haji Murad

Les lieux choisis

“Retable” : Retable (en bois) de la chapelle du couvent des Ursulines (1697-1803).
“Préau” : préau situé devant la salle dite “Manoir Boisjean” . Construction de 1880 qui masque la clé de voûte portant la date de construction de la salle (XV ème) et de son entrée principale d’origine.
“Pilier ” : pilier du cloître en pierre de taille (grand appareil). Les murets qui les relient sont en moellon de gré (petit appareil) datant du couvent des Ursulines (1697-1803).
“ Arbres” : des arbres ont été plantés en hommage à des élèves et professeurs brutalement disparus.
“ Pilotis ” : Effet pilotis sur la façade du bâtiment B accentué par la transparente des baies hautes, 1975.
“ Béton” : escalier en béton supportant la mosaïque (1976-1980) de Francisco Sobrino, près du stade.
“ Monolithe” : pilier monumental (effet monolithe) sous le préau du centre de documentation, 2006.


***

Au manoir Boisjean du 21 mai au 6 juillet 2019

Créer pour résister
Exposition de photographies

« Créer pour Résister » : décliné en trois langues (français, espagnol et anglais), ce thème a guidé les élèves d’une classe de terminale scientifique du lycée Bertrand d’Argentré au cours de l’année 2018-2019. Le projet interdisciplinaire fondé sur le devoir de mémoire a abouti à la visite d’un lieu de mémoire français : le Camp des Milles, situé à Aix en Provence. Il s’agit du seul grand camp français d’internement et de déportation encore intact. Il a vu passer 10 000 internés de 38 nationalités dont de nombreux artistes et intellectuels (Max Ernst, Hans Bellmer, Ferdinand Springer) de 1939 à 1942.

info document - JPEG - 59.3 ko

L’exposition de photographies prises par les élèves au cours de leur voyage est l’expression de leur découverte émouvante de ce lieu d’internement devenu aujourd’hui un musée. L’Art est perçu comme la résistance à la deshumanisation à travers des témoignages écrits et illustrés présentés au Camp des Milles.

info document - JPEG - 192.9 ko

Mmes Louise de Bremond d’Ars, Mariquita Davison, Véronique Lasalle-Vallejo

***

Au self du 17 mai au 6 juillet 2019
Libère ta créativité
Exposition de l’atelier artistique animé par Mme Claudie Baran

Les membres de l’atelier « Libère ta créativité » exposent leur fresque sur les murs du restaurant scolaire. Associant collages, peintures, feutres et écritures, ils proposent aux regards émotions, cris et rêveries provoquant surprises et interrogations.

info document - JPEG - 511.3 ko


***

Au CDI du 26 février au 5 avril 2019
cabinets de curiosité

info document - JPEG - 34.3 ko

Les élèves du Lycée Bertrand d’Argentré de 1re ES2 et 1re S4 ont réalisé des cabinets de curiosité dans le cadre d’une séquence en Français sur les visages de la monstruosité. Cette séquence s’inscrit dans l’objet d’étude intitulé la question de l’Homme dans les genres de l’argumentation du XVIe siècle à nos jours, au programme de 1re.


Des scientifiques passionnés
Des scientifiques passionnés

Pour mener à bien ce projet, les élèves ont incarné le rôle de scientifiques qui se passionnent pour les objets les plus insolites, prodigieux et monstrueux. Chacune des équipes a sélectionné les éléments qui seraient présentés au sein de leur cabinet, a adopté une démarche pour les classer et a rédigé de petites notices de présentation sérieuses ou amusantes. Cette exposition est le fruit d’un long travail et d’une réflexion importante autour des cabinets de curiosité.
les élèves de 1re S4 e 1re ES 2 - JPEG - 48.8 ko
les élèves de 1re S4 e 1re ES 2

Mme Marie Bertheux - professeur de Lettres


***

A la bibliothèque anglophone de l’Institut franco-américain du 1er février au 9 mars 2019

AFRICAN AMERICAN HISTORY & CULTURE
Une exposition réalisée par les élèves de SECONDE 2 en partenariat avec l’Institut franco-américain et le National Museum of African American History and Culture de Washington

Afin de rendre hommage aux grandes figures de l’histoire des africains-américains, les élèves de seconde 2 (2017-2018) ont conçu une exposition autour d’objets qui ont appartenu à des personnalités mythiques (Rosa Parks, Michael Jackson, Billie Holiday, etc.) en les associant à un objet de leur propre quotidien.

En avant-première, le catalogue de l’exposition :

Magazine créé avec Madmagz.

Mme Valérie Bello - professeur de Lettres
Mme Mariquita Davison - professeur d’Anglais


***

Au CDI du 3 décembre 2018 au 27 janvier 2019
REGARDS CROISES SUR LA GRANDE GUERRE 1918-2018
Exposition réalisée en 2014, par le lycée B. d’Argentré (élèves de Première Littéraire) en collaboration avec le lycée la Champagne (élèves Brevet des métiers d’arts) Projet labellisé centenaire et soutenu par la Mairie de Vitré et la Région Bretagne

Une collaboration des deux lycées qui permet des regards croisés sur la Grande Guerre, en mêlant approches plastiques, littéraires, historiques et iconographiques.

info document - JPEG - 72.2 ko

L’approche littéraire

A travers leurs textes, les élèves de Première Littéraire ont essayé d’ « ouvrir des fenêtres » sur différentes tranches de vie de soldats de la Grande Guerre. Ils ont pu en cela s’inspirer de l’ouvrage de Pierre Lemaître, Au revoir là-haut, prix Goncourt 2014, qu’ils avaient lu et étudié en classe. Leurs recherches aux Archives Municipales de Vitré leur ont permis de compléter leur regard sur cette période douloureuse de l’histoire de France. L’ouvrage de Luc-Michel Fouassier, Nouvelles Jivaro, a également servi de base pour formuler un certain nombre d’attentes en terme d’écriture et inviter à penser la langue et le style.

Approches iconographique et historique

A partir de leurs écritures d’invention, les élèves de Première Littéraire ont mené une recherche sur le contexte historique suggéré par leur texte littéraire. L’objectif de leur travail était de choisir un document iconographique (lettre, photographie, document d’archive…), d’en faire une analyse d’image puis de rédiger une courte synthèse historique.

La démarche d’Arts appliqués

Pour en savoir plus -  PDF - 85.3 ko
Pour en savoir plus

En guise de support iconographique au travail d’écriture des élèves du lycée Bertrand d’Argentré, nous avons sélectionné, avec l’aide de Madame Laurence Roullié, directrice du service des archives municipales de Vitré, une photographie représentant des soldats du 70e régiment d’infanterie de Vitré, au repos dans leur caserne. Cette image - des soldats insouciants et rieurs au soleil dégustant café ou petit verre - réalise un contraste saisissant entre la tranquillité d’une ville d’arrière et ce qui se joue au front. Il s’agissait ensuite de fixer un parti pris graphique : gamme colorée, expression, textures. La phase d’analyse sur l’univers de la première guerre mondiale, mais aussi sur les ressentis que nous ont laissés les expressionnistes allemands fait émerger la gamme colorée que vous observez aujourd’hui : les marrons, les ocres, les gris colorés, rehaussés de quelques couleurs en contraste.

Choix plastiques et formels de la structure

info document - JPEG - 109.2 ko

L’assemblage des panneaux en « puzzle » rend compte de l’individuel qui prend part à un projet collectif, ainsi chaque élève peut mettre en valeur sa « patte », son geste pictural dans une image qui formera un tout. Les fenêtres découpées dans les panneaux accueillent les textes des élèves et proposent à l’intérieur leurs recherches historiques, iconographiques…

Mme Anouk Bozzolini, professeure d’atelier et d’arts appliqués, LDMEH La Champagne
Mme Louise De Bremond d’Ars, professeure d’ Histoire-Géographie, LBA
Mme Gwénaëlle Gallou-Marec, professeure documentaliste, LBA
Mme Nathalie Lemazurier, professeure de Lettres modernes, LBA
M. Bruno Pontida, professeur d’atelier et d’arts appliqués, LDMEH La Champagne


***

Au Manoir Boisjean 3 au 19 décembre 2018
ouverte au public les mercredis 5 et 12 décembre de 15h00 à 17h00

LES CHEMINS VERS L’INDÉPENDANCE DE LA POLOGNE 1914-1921

Une exposition conçue et réalisée par Barbara Miechowka (association Communauté FrancoPolonaise) et Hanna Zaworonko-Olejniczak (association Regards Multiples), sous la direction scientifique du Professeur Violetta Julkowska de l’Université Adam Mickiewicz à Poznan.

info document - JPEG - 148.7 ko

Cette exposition très pédagogique comporte des reproductions de photographies historiques et de documents iconographiques divers, ainsi que des textes explicatifs. consacrés à l’histoire de la Pologne pendant la première guerre mondiale et au contexte de la création de l’Etat polonais au moment du Traité de Versailles.

La venue de cette exposition n’aurait pas été possible sans l’implication de Mme Annie Le Poézat, ancienne professeure d’Histoire-Géographie au Lycée Bertrand d’Argentré et responsable de l’échange avec Sroda au comité de jumelage de la ville de Vitré, Mme Josette Vidamant et Mme Magaly Vinet, professeure d’Histoire-Géographie.


***

Au CDI en septembre et octobre 2018

AFRICAN AMERICAN HISTORY & CULTURE
Une exposition réalisée par les élèves de SECONDE 2 en partenariat avec l’Institut franco-américain et le National Museum of African American History and Culture de Washington

En associant un objet personnel à un objet de la collection du National Museum of African American History and Culture de Washington , les élèves ont pu s’approprier de manière concrète l’histoire du peuple afro-américain.

En avant-première, le catalogue de l’exposition :

Magazine créé avec Madmagz.

Cette exposition sera également présentée à l’Institut Franco-Américain de Rennes en février 2019 pour célébrer le « Mois de l’Histoire des Noirs ».

Mme Valérie Bello - professeur de Lettres
Mme Mariquita Davison - professeur d’Anglais

Documents à télécharger